Formation aux Cliniques du Psychotraumatisme.

NOUVEAU PROGRAMME 2018-19 !!!


Objet ?

Cette formation s’appuie sur plus de 20 ans d’expérience avec la clinique des traumatismes extrêmes en centres spécialisés ou généralistes.

D’inspiration psychanalytique mais ouverte sur les autres approches, elle a pour but de permettre aux participants d’accéder aux spécificités psychopathologiques propres aux destins de l’effraction traumatique, du traumatisme cumulatif, des violences familiales et autres figures de l’anéantissement psychique. Nous proposons une formation à la psychothérapie des Etats de Stress Post Traumatique (syndrôme psychotraumatique) mais nous ne nous limiterons pas à la prise en charge des traumatismes violents et récents.

Le processus traumatique peut se retrouver dans de nombreux champs cliniques, impliquant souvent des modalités défensives particulières. Si l’impact psychotraumatique apparait ou transparait quelquefois de façon évidente suite à des agressions, catastrophes ou attentats, il peut aussi être repéré à bas bruit, sous des formes moins évidentes, après développement d’un processus initiant une construction psychique particulière.

Nous proposerons alors une dialectique entre traumatismes structurants et destructeurs. Un séminaire et des supervisions collectives seront proposés. Des cliniciens ayant une expérience affirmée et diversifiée de la pratique avec les cliniques psychotraumatiques viendront présenter leurs approches psychothérapeutiques variées au sein de différentes institutions. Les apports cliniques seront articulés avec des explorations théoriques propres aux divers champs de la prise en charge de la psychothérapie des traumatismes psychiques.

Les candidats travailleront ces questions théoriques durant le séminaire, ainsi que l’élaboration clinico-théorique de leur note clinique remise en fin d’année..

Pour qui ?

Cette formation s’adresse aux praticiens de la santé mentale, confrontés dans leur quotidien professionnel à la rencontre avec la clinique du traumatisme psychique qui est souvent difficile à accueillir et à prendre en charge.

Elle leur proposera des outils pour la compréhension des dynamiques en jeu ainsi que des clefs pour sortir du processus traumatique.

Renseignements et inscriptions

La formation est ouverte aux professionnels justifiant d’une pratique clinique suffisante. Un CV avec une lettre de motivation est demandé aux candidats.

Toute candidature devra faire l’objet d’un entretien d’admission avec un des membres de l’équipe. Toute information ou demande d’inscription se fera de préférence par mail : samira.asseuldani@apsyucl.be

Droit d’inscription : 1350€

Nombre maximum de participants fixé à 15 personnes chaque année, afin de permettre un réel travail de participation active et d’interactions cliniques entre les enseignants et les participants.

Formateurs

Responsables : Tigrane Tovmassian et Christophe Janssen

Conseiller pédagogique: Karl-Leo Schwering

Danielle Bastien, Anne-Laurence Coopman, Emanuele Ferrigno, Jean Gortais, Ari Gounongbé, Pascale Gustin, Denis Hers, Françoise Hoornaert, Masha Khaskelberg, Christine Lebon, Francis Martens, Didier Robin, Jacques Roisin, Dan Schurmans, Régine Waintrater.

 


FORMATION AUX CLINIQUES DE COUPLE

Cette formation d’inspiration psychanalytique a pour but d’apporter des références théoriques et cliniques aux praticiens confrontés dans leur pratique quotidienne à des entretiens de couple.

Elle vise à trans- mettre à un public de professionnels le style de travail de l’équipe « Clinique du couple » du Centre Chapelle-aux-Champs, qui a une pratique et une conceptualisation dans ce domaine depuis 1995.

La 1ère année de formation peut être complétée par une 2ème année, donnée sous forme de supervisions collectives.

Programme de la formation 2016-2017 (pdf)

Dates des supervisions 2015-2016 (pdf)

 

PUBLIC

Cette formation s’adresse aux praticiens confrontés dans leur quotidien professionnel aux difficultés de maniement des entretiens de couple, qu’ils soient à visée psychothérapeutique, d’accueil de situations de crise ou de médiation. Elle intéressera psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, conseillers conjugaux, médiateurs, sexologues, assistants sociaux…