Le temps des naissances en souffrance.

Pascale GUSTIN (Chien Vert)

Collection : Souffrance et théorie

Editeur : PUF, Mars 2015



Voir la présentation

Les enfants naissent désormais dans l’environnement hyper-technicisé de l’hôpital, où les progrès de l’obstétrique et des soins néonataux mènent à une médicalisation sans précédent de la grossesse et de l’accouchement. Si celle-ci allège nombre des souffrances, elle en génère toutefois de nouvelles, alimentées des angoisses suscitées par la techno-médecine et par une organisation des soins qui souscrit aux impératifs du monde marchand avec lesquels l’hôpital doit composer. Dans ce contexte, comment donner place aux interrogations qui accompagnent le temps de la naissance : sur le sens de la vie et de la transmission, sur l’amour et l’ambivalence, sur le rapport à la sexualité et au corps, sur la mort ? Ce livre rend compte de la volonté d’accueil et d’élaboration de ces questions. Privilégiant l’articulation entre l’hôpital et l’ambulatoire, il invite à dépasser les clivages institutionnels pour penser la continuité des vécus subjectifs. De nombreuses vignettes cliniques recueillies dans le cadre d’une pratique orientée par la psychanalyse montrent comment des dispositifs d’écoute et de soins, attentifs à ne pas éluder les questions, favorisent le devenir des parents et celui de l’enfant.

Pascale Gustin est psychologue clinicienne et psychanalyste. Elle a travaillé durant vingt ans dans des services de maternité, de grossesse à risque, de néonatologie et d’aide médicale à la procréation. Elle exerce au sein du réseau de psychiatrie et de santé mentale de l’université de Louvain (service de santé mentale Le Chien Vert) et enseigne dans le cadre de la formation des sages-femmes ainsi que de la formation à la psychothérapie psychanalytique.