Allégations d'abus sexuel et séparations parentales.

 

 

Sous la direction de : Nathalie DANDOY, Philippe KINOO (Saint-Luc) et Damien VANDERMEERSCH


Collection : Perspectives criminologiques

Editeur : DE BOECK, 2003


Lire de larges extraits du livre sur google books

 

Depuis l' " affaire Dutroux ", le nombre de plaintes en justice auprès d'intervenants sociaux divers augmente de plus en plus, ainsi que le nombre de demandes d'expertises relatives à des allégations d'abus sexuels sur mineurs lors des séparations.

Ils provoquent, chez les multiples intervenants judiciaires et psychosociaux concernés, un désarroi à la mesure de la complexité des problèmes soulevés. Les études qui composent cet ouvrage collectif se veulent avant tout informatives et pratiques. Elles abordent les diverses facettes de la question en vue d'analyser les logiques d'action et la pertinence des diverses interventions possibles, en insistant sur la nécessité de leur articulation.

La première partie présente la problématique du point de vue de la famille puis de la parole de l'enfant. Elle s'attache à décrire les formes de réponse ou de non-réponse de l'intervention judiciaire.

La deuxième partie envisage, sur base de l'analyse d'une trentaine d'interventions concrètes, les différents parcours judiciaires et extrajudiciaires possibles, en matière d'allégation d'abus.

Enfin, la troisième partie présente les points de vue des différents intervenants et les difficultés spécifiques auxquelles ils sont confrontés. Tous les acteurs concernés (magistrats, avocats, psychologues, intervenants sociaux...) trouveront dans cet ouvrage les analyses et les informations nécessaires à une mise en perspective des questions qu'ils se posent ainsi que des outils susceptibles d'augmenter la pertinence et l'efficacité de leurs interventions.

Nathalie Dandoy : Ancienne avocate au barreau de Louvain, assistante à l'Université catholique de Louvain (Centre de droit de la personne, de la famille et de son patrimoine). Ses thèmes de recherche sont orientés sur les conséquences psychologiques, juridiques et économiques des séparations de couple.

Philippe Kinoo : Pédopsychiatre, chef de clinique adjoint à l'unité de pédopsychiatrie des Cliniques universitaires Saint-Luc, le Docteur Kinoo était précédemment médecin directeur du Service de Santé mentale " Le Grès " à Bruxelles, dans l'équipe " Famille, enfant, justice " et de l'IMP " Le Snark " à La Louvière.

Damien Vandermeersch : Vice-président et juge d'instruction au tribunal de première instance de Bruxelles et maître de conférences à l'Université catholique de Louvain (droit pénal et criminologie)